Actus générales

L’agriculture de Bourgogne Franche-Comté veut se faire connaitre.

L’agriculture de Bourgogne Franche-Comté veut se faire connaitre.

5 mai, 2017

0 Comments

Le soutien de la Bourgogne Franche-Comté aux filières agricoles passe par la communication…

Spots télévisés, encarts publicitaires prévus dans la plupart des médias de la presse spécialisée, renforcement de la visibilité sur les réseaux sociaux…le pouvoir politique régional se mobilise en faveur de la cause agricole en ce mois de mai. De passage dans l’Yonne, à l’invitation de la Chambre départementale de l’agriculture et de son représentant suprême, Etienne HENRIOT, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite DUFAY, a confirmé son engagement total aux côtés des professionnels de la filière.

Selon ses dires, « ces derniers vivent très mal le manque de reconnaissance et de valorisation auprès du grand public… ». Alors qu’en règle générale, le monde de l’agriculture est plutôt bien perçu au lendemain de rencontres événementielles d’importance à l’instar du Salon international de Paris. Le reste du temps, la filière éprouve les plus grandes difficultés à relayer ses messages de manière positive auprès des consommateurs. De cela, la présidente de l’organe institutionnel régional n’en veut plus. Annonçant la création de son propre média (web tv) d’ici peu, elle se propose de maximiser les campagnes informatives vantant les qualités émérites de ces filières en proie à la déliquescence économique et à la mondialisation.

Le soutien de la président de la Région Bourgogne Franche-Comté (au centre du visuel) devra se vérifier dans les prochains jours sur les outils de communication institutionnels…

 

Face aux multiples campagnes de presse insidieuses à l’encontre des professionnels de l’abattage et de l’élevage, les agriculteurs souhaitent une réaction et un soutien très fermes de la part des pouvoirs publics. Observant la prolifération de ces malaises, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté a voulu mettre l’accent sur une meilleure perception de ces filières qui souffrent depuis plusieurs années malgré les aides de la PAC (politique agricole commune).

Elle se propose en parallèle de réaliser plusieurs audits selon les modes de culture et de différenciations agricoles afin de développer de véritables plans d’action soutenus par son organisme. Rappelant qu’il faudra « aller à la racine du mal » pour résoudre les problématiques actuelles de la corporation, Marie-Guite DUFAY souhaite privilégier la recherche et l’innovation dans ce secteur d’activité. « Cela représente autant de sources de diversités professionnelles à exploiter…devait-elle déclarer.

Désormais, le monde de l’agriculture dans sa globalité attend coûte que coûte que le plan de communication envisagé à leur égard par la Région dès la mi-mai se mette en place de façon formelle…

 
Thierry BRET
Presse Evasion
presse.evasion@gmail.com

Comments are closed.