L’Armée de Terre Recrute

Publié par le 5 novembre 2019

La Femme a l’honneur

Plus d’informations sur https://www.sengager.fr

Pour rencontrer nos conseillers en recrutement : https://www.sengager.fr/ou-nous-renco…

Pour nous rejoindre : https://www.sengager.fr/user/register

Nos réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/armeedeterre…

Instagram : https://www.instagram.com/armeedeterr…

Twitter : https://twitter.com/recrutementerre

Snapchat : s-engager89


Un emploi pour l’avenir

VOUS ENTREZ DANS LA VIE ACTIVE ?

 VOUS ÊTES DE SANS QUALIFICATION A BAC+5

L’armée de Terre recrute, cette année :

15 000 jeunes françaises et français

De 17 ans et demi à 32 ans

Sans qualification à bac +5

Dans les domaines :

Du soutien. Ils font appel à des spécialistes :

  • De la mécanique. De l’électronique.
  • De la conduite (Véhicules et engins). De la logistique (magasinier…).
  • De l’administration (secrétaire, comptable…).
  • Du bâtiment (plombier, maçon…).
  • Du service médical (brancardier, infirmier, médecin..)
  • De l’informatique. Des télécommunications.
  • De la cuisine et du service restauration.
  • Du sport et de l’équitation.
  • Des musiciens…

De la mêlée. Spécialités liées au combat direct :

  • L’infanterie (Combattants)
  • L’arme blindée cavalerie (Pilotes de chars)

Des appuis. Spécialités qui facilitent le combat de la mêlée :

  • L’artillerie (Canons, missiles)
  • L’aviation légère de l’armée de terre (Pilotes d’hélicoptères)
  • Le génie (Démineurs, conducteurs d’engins)

Du commandement et renseignement. Spécialités qui facilitent la communication :

  • Les transmissions (Télécommunication)


Ils ont fait leur choix

Ce mardi 5 novembre 2019 restera marqué dans les mémoires des nouvelles recrues qui ont poussé la porte Auxerroise du Centre Information et de Recrutement de l’Armée de Terre.

Accompagnés pour certain par leurs parents, ce sont sept jeunes qui ont entériné leurs volontés de vouloir rejoindre les rangs de l’Armée de terre en apposant leurs signatures sur le contrat qui les unit désormais au sein du régiment dont ils ont fait le choix lors de la constitution du dossier.

Après une séance d’information sur l’affectation, et quelques conseils de vie en communauté, les jeunes engagés ont reçu un panier repas avant de rejoindre ce même jour la gare la plus proche de leur domicile et entamé un voyage qui leur permettra de répondre présent dans leurs casernes respectives.

Les Affectations

Kevin, 18 ans de Saint Valérien rejoint le 501 ème Régiment de chars à Mourmelon le Grand.

Tony, 26 ans de Villeblevin à choisi le métier de chauffeur poids lourds au sein du 121 ème Régiment du Train à Montlhery.

Quentin, 19 ans de Pont sur Yonne se rend à Meyenhein pour intégrer le Régiment de Marche du Tchad comme Combattant de l’Infanterie.

Baptiste, 22 ans d’Auxerre prends la direction de Vannes pour rejoindre le 3 ème Régiment d’Infanterie de Marine en tant que Combattant de l’Infanterie.

Thibault, 19 ans de Sens intègre le 19 ème Régiment du Génie de Besançon comme combattant du Génie.

Jeremy, 19 ans de Courtenay est affecté comme Combattant de l’Infanterie au 1er Régiment d’Infanterie de Sarrebourg.

Paul, 18 ans d’Avallon a préféré d’exercer le métier de Sapeur pompier en intégrant la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris à Villeneuve Saint Georges

Paul au micro de Radyonne

L’événement en photos



Ils passent par Avallon, avant de rejoindre leurs régiments.

Avallon est une ville pleine d’histoire, avec la Tour Beurdelaine, construite sur ordre du Duc de Bourgogne, Jean sans peur en 1404 et d’autres monuments qui ont traversé les siècles. La ville d’Avallon était la dernière étape pour cinq nouvelles recrues avant de rejoindre leurs régiments respectifs.

C’est en présence du maire de la commune monsieur Jean-Yves CAULLET, des parents venus féliciter leurs enfants et de l’adjudant chef Bruno NIRLO responsable du Centre d’Information et du Recrutement des Forces Armées, accompagné de son équipe que les candidats au recrutement de l’Armée de terre ont signés leur contrat d’engagement ce lundi 2 septembre 2019 dans la salle de l’hôtel de ville.

Les nouvelles recrues encadrées par l »équipe du Cirfa et du maire (à droite)

Tous ont rejoint dés le lendemain leurs régiments :

  • Nathan de Gurgy rejoint le 44ème Régiment de transmissiond à Mutzig
  • Abdeljalil de Sens à choisi le 35ème Régiment d’infanterie à Belfort
  • Thomas d’Auxerre le 4éme Régiment de chasseurs à Gap
  • Yannick de Michery intégre le 121éme Régiment du train à Montlhery
  • Anseric part pour le 1er régiment d’infanterie à Sarrebourg

Bonne continuation à ces nouveaux soldats.

Quelques photos de ce moment



Un moment fort d’engagement professionnel

Ce mardi 6 août le Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées, (CIRFA) de l’Yonne a accueilli en début de matinée sept jeunes pour la finalisation de leur demande d’engagement au sein de l’Armée de Terre après avoir réussi leur candidature de militaire du rang. Après une séance de questions réponses sur la vie militaire, les sept nouveaux engagés ont paraphé leurs contrats respectifs.

Une cérémonie qui s’est déroulée en présence de leurs familles et de leurs proches ainsi que des conseillers en recrutement du CIRFA d’Auxerre qui ont accompagné les jeunes tout au long de leur processus de recrutement. Les nouvelles recrues rejoindront rapidement leur unité d’affectation afin d’y entamer leurs formations de plusieurs semaines.

HECTOR

Hector d’Auxerre rejoint comme Pompier la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris sise à VILLENEUVE SAINT GEORGES

ABOU

Abou d’Auxerre a choisi la restauration au sein du 27éme Bataillon de Chasseurs Alpins situé à CRAN GEVRIER.

BAPTISTE

Baptiste est affecté en logistique au Bataillon de quartier général de STRASBOURG

THIMOTHE

VALENTIN

Timothe de Joigny et Valentin de Véron rejoignent l’unité d’intervention et d’instruction de la sécurité civile basée à NOGENT LE ROTROU comme Pompiers.

MAEL
ALEXIS

Maël d’Auxerre et Alexis de Bonnard sont affecté comme démineurs au 13éme Régiment du Génie à VALDAHON

L’Evénement en photos


Un parrain fier de son filleul

L’adjudant-chef Nirlo (droite) et son filleul
Le jeudi 4 juillet, la 331e promotion de l’école nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) a reçu ses premiers galons de sous-officiers. Un moment symbolique marquant le début de la carrière de ces jeunes soldats.
C’est avec émotion et fierté que l’adjudant-chef Bruno Nirlo a remis au sergent Pierre ses galons de maréchal des logis.
Le maréchal des logis Pierre a rejoint son unité, le détachement du 4° Régiment du matériel à Canjuers et se prépare à intégrer l’école du matériel de Bourges afin de préparer son Brevet de Technicien en maintenance pyrotechnique.

« S’élever par l’effort »

Présidée par Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, en présence du commandant de l’ENSOA, le général de brigade Jean-Michel Guilloton, cette cérémonie conclut une formation de 8 mois au sein de l’école. Incorporée en novembre 2018 au sein du 1er bataillon, cette promotion est composée d’engagés volontaires sous-officiers de recrutement direct.
Lors de leur baptême de promotion, les élèves ont reçu le nom de leur parrain, le sergent-chef Constantin de Magny. Ce sous-officier de 27 ans décède le 17 mai 1956 en portant secours à un de ses hommes, lors de l’accrochage au Marabout de Djedida. Exemple d’abnégation et de sens du devoir, le sergent-chef Constantin de Magny inspirera sans aucun doute les jeunes sous-officiers.
En présence des membres de la famille de leur parrain et au son de la musique des Transmissions, les élèves prennent conscience de leur engagement et des valeurs qui en découlent. Ces jeunes soldats pourront, avec fierté, se souvenir de la devise de l’ENSOA, « s’élever par l’effort » afin de mener à bien les missions qu’ils se verront confier.

L’Armée de Terre accueille de nouvelles recrues.

Sorti des habituels lieux emblématiques administratifs comme les mairies ou encore les préfectures, le Centre d’information et de recrutement des forces Armées de l’Yonne à choisi de rejoindre le centre commercial Cora à Monéteau pour marquer l’événement des signatures de contrats. C’est suite à la participation à la manifestation Color Run organisait par la structure commerciale et au sein duquel fut installé un parcours du combattant gonflable pour le plus grand plaisir d’un public assidu que l’adjudant-chef Bruno NIRLO responsable du CIRFA de l’Yonne a eu l’idée de rassembler les jeunes recrues en ce lieu pour apposer leurs signatures d’engagements.

Ce lundi 3 juin vers 18h les jeunes venus des différents points géographiques de l’Yonne ont monté accompagnés de leur famille les marches des bureaux administratifs du centre commercial. Le responsable du CIRFA les a accueilli dans une vaste salle en présence du directeur de l’enseigne et de ses responsables événementiels, du conseiller départemental et maire de Monéteau Robert BIDEAU.

Après les traditionnels discours, Elsa-Marie, Kevin, Quentin, Alex, Stanislas, Clément, Matéo ont pris place tour à tour derrière le pupitre afin de recevoir la poignée de main traditionnelle de l’adjudant-chef avant d’apposer leurs griffes sur le volume qui va entériner leurs engagements respectifs.

Un moment à haute valeur symbolique et dans un contexte sécuritaire qui s’est durci ces 3 dernières années, participe au renforcement du lien Armée de Terre. Il s’agit également pour l’armée de Terre de tenir ses engagements en matière de recrutement ; concrètement, en 2018, 14 000 jeunes ont été recrutés au niveau national et cet effort sera maintenu en 2019.

Après la cérémonie de ce lundi 3 juin, ces jeunes icaunais rejoindront les affectations suivantes aux quatre coins de la France :

Elsa-Marie rejoindra le ENSOA de Saint Maxent l’Ecole dans le secteur informatique tout comme Clément et Matéo qui ont choisi le combat et la technique du génie. Stanislas se rendra à Cran Gevrier comme combattant. Kevin lui ira sur Besançon dans la logistique, Quentin à Carcassonne également comme combattant et Alex sur Clermont-Ferrand dans la télécommunication.

Plus :

Le CIRFA de L’Yonne

16 Rue Faidherbe, 89000 Auxerre

Téléphone : 03 86 72 72 72

Infos Sur Internet http://sengager.fr

L’événement en photos

previous arrow
next arrow
Slider

5 jeunes recrues pour un engagement

L’armée de terre s’engage auprès de ses recrues en terme de conditions de travail, d’évolution de carrière, de formation et de reconversion.

Bref, l’aventure mais pas l’incertitude.

Le mardi 02 avril 2019, 5 jeunes Icaunais ont choisi de rejoindre l’armée de Terre.


Un Général en visite au CIRFA de l’Yonne

Le Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées a reçu le jeudi 7 mars en cours de matinée la visite du Général Benoit CHAVANAT, sous-directeur du recrutement à la direction des ressources humaines de l’armée de Terre (DRHAT).
Pour l’équipe du CIRFA et de son responsable l’Adjudant-Chef Bruno NIRLO, c’est bien évidemment un honneur. Une visite qui a permis de prendre le pouls en ce qui concerne le recrutement au sein de notre département et une manière de suivre les dossiers importants pour les faire avancer.
Général Benoit CHAVANAT
Le Général revient dans l’interview ci-dessous sur les objectifs du recrutement dans les années à venir, la modernisation du recrutement et plus largement sur la fonction du recruteur au sein de l’armée de Terre.
Le Général Benoit CHAVANAT au micro de Radyonne

Des nouvelles recrues prennent le bon sens.

Ce lundi 4 mars 2019 est un événement qui restera ancré dans les mémoires  pour les jeunes  recrues du CIRFA de l’Yonne (Centre d’information et du recrutement des forces armées).
Dans la matinée, deux jeunes, Angélique et Antonin, signaient directement au  CIRFA d’Auxerre leurs engagements car ils devaient rejoindre  l’Ecole Nationale des Sous-Officier d’Active à Saint Maixent dans la journée. Pendant 8 mois ils vont apprendre leur métier de sous-officier et être formés à commander 10 hommes au combat. Ensuite en fonction de leur classement, ils choisiront leur régiment d’affectation pour intégrer une école militaire et apprendre leur spécialité.
Angélique et Antonin entourés des sous-officiers du CIRFA de l’Yonne

Angélique :

Passionnée par les chevaux, elle intègre un BEPA cavalier soigneur qu’elle décroche en 2014. Suite à cette formation, elle continue dans un BAC pro Conduite et Gestion de l’Entreprise Hippique qu’elle concrétise en 2015. Elle est également titulaire d’un BPJEPS en Activités Équestres (2017). Elle détient le galop 7. Elle souhaite intégrer l’armée de terre pour sa rigueur, l’apprentissage militaire et servir son pays dans une spécialité hors du commun : spécialiste en Nucléaire Biologique Chimique.

Antonin :

Titulaire d’un BEP (système électroniques numériques), d’un BAC PRO (système électroniques numériques section européenne anglais) et du BTS (système numérique option informatique et réseaux), il a effectué plusieurs stages en entreprise. Épanoui dans son domaine technique, il souhaite un métier moins routinier. Depuis une présentation de l’ADT au lycée, il s’intéresse à l’institution, recherchant un cadre, la discipline, l’esprit de groupe mais aussi le dépassement de soi tout en mettant ses acquis académiques en pratique. Il intègre l’armée de Terre pour être spécialiste en informatique.
(De droite à gauche) Maxence, Loïc, Chloé, Axel et Rémy
En fin d’après-midi  l’hôtel de ville de Sens a accueilli également des nouvelles recrues.  En présence des sous-officiers du CIRFA d’Auxerre dont l’adjudant-chef Bruno NIRLO, de la député Marie-Louise FORT, maire de la municipalité de Sens accompagnée de quelques élus du conseil municipal, les jeunes soldats ont paraphé le livre d’engagements.
Maxence 19 ans d’Appoigny rejoint le 515E Régiment du Train d’Angoulême en logistique.  Loïc 22 ans de Sens intègre le 35E Régiment d’Artillerie Parachutiste de Tarbes pour être artilleur. Chloé 19 ans de Sens et Axel  19 ans de Talant ont choisi le 2E Régiment de Dragons à Fontevraud l’Abbaye  en nucléaire biologique chimique et Rémy 18 ans de Saint-Julien-du-Sault se rend au  13E Régiment du Génie de Valdahon comme combattant du génie.

Le diaporama de l’événement


8 jeunes recrues en préfecture pour un engagement.

Ce Lundi 4 février, 8 jeunes ont signé dans les salons de la préfecture de l’Yonne leur contrat d’engagement pour servir au sein de nos forces armées.
Après Un accueil convivial et un discours du préfet de l’Yonne Patrice LATRON, entouré des instances militaires dont l’adjudant-chef Bruno NIRLO responsable du Centre Information et de Recrutement des Forces Armées pour le département de l’Yonne, les jeunes recrues, accompagnées par leurs familles, ont procédé à la signature officielle des contrats.
Dans la vie de ces futurs soldats, cette étape était importante, elle marquait le début de leur nouvelle vie : Servir la France ! Très rapidement, ils vont rejoindre leurs garnisons respectives d’intégration.
Les nouvelles recrues

Vanessa 29 ans, intègre l’Ecole militaire de DRAGUIGNAN pour être combattant dans l’infanterie.

Jimmy 25 ans, rejoint la garnison du 54éme régiment d’artillerie à TOULON pour occuper le poste de mécanicien détection électromagnétique.

Nicolas 22 ans a choisi l’unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile située à CORTE (Corse) pour y être pompier.

Matthew, 19 ans a opté pour l’arme du Train à COLMAR.

Alexandre, 22 ans rejoint le 1er régiment chasseurs d’Afrique de MONTFERRAT.

Frédéric, 19 ans a préféré partir pour le régiment de marche du Tchad et rejoint les troupes de marine à MEYENHEIM.

Aymeric, 24 ans intègre le 5ème régiment de dragons à MAILLY le CAMP.

Et le plus jeune Clément 18 ans, il rejoint le 40ème régiment d’artillerie de SUIPPES.

L’événement en photos


Le Cirfa invité de « La Matinale »

C’est sous une journée marquée par l’arrivée de la neige sur la Bourgogne que nous avons reçu dans les studios de RADYONNE ce mardi 22 janvier l’adjudant-chef Bruno NIRLO, responsable du centre d’information et du recrutement de l’armée de terre pour le département de l’Yonne.
L’adjudant-chef NIRLO nous a dévoilé le bilan pour l’année 2018 qui par les chiffres, indique un intéressement des jeunes envers leur armée en pleine évolution. L’armée de terre est aussi un métier ouvert aux femmes et là aussi, on peut remarquer une augmentation de jeunes filles venues chercher des renseignements auprès du CIRFA de l’Yonne. Pour l’année 2019, le CIRFA de l’Yonne compte sur une communication de proximité plus accrue au sein d’événements locaux pour mieux faire connaitre l’armée de terre aux jeunes et répondre directement aux questions qu’ils peuvent se poser.

Vous pouvez écouter l’émission en podcast ci-dessous


Ils rejoignent l’Armée de Terre

En ce mardi 08 janvier 2019, 3 garçons ont signé leur contrat d’engagement dans l’armée de Terre.

Stanislas pompier volontaire a choisi de servir à la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris comme pompier. Il veut devenir un professionnel au service des autres.

Christopher lui a choisi de servir au 92° régiment d’Infanterie à Clermont Ferrand comme combattant. Il souhaite une vie faîte d’aventure et d’action. Père de famille, sa compagne et sa fille le rejoindront en fin d’année pour qu’ils s’installent ensemble à Clermont-Ferrand.

Valentin après des petits boulots comme intérimaire, veut un métier moins routinier, il décide d’intégrer à Tarbes le 35° régiment d’Artillerie parachutiste comme artilleur avec l’option de sauter en parachute.

Ces jeunes ont fait le choix de s’engager dans l’armée de terre, avec à la clé :

  • un métier
  • une formation continue
  • une première expérience professionnelle
  • des parcours valorisants
  • une reconversion en fin de contrat.

Ils rejoignent l’armée de terre pour y exercer un métier hors du commun qui suppose rigueur, enthousiasme, volonté, cohésion et respect. Avec un recrutement de sans qualification et jusqu’à Bac + 5, de tous horizons et tous cursus, l’armée de Terre est l’un des tous premiers partenaires des jeunes dans la bataille pour l’emploi et l’égalité des chances.


Le Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées de l’Yonne (CIRFA) se félicite du bilan positif pour cette année 2018.

Alors que nos armées sont engagées sur des théâtres d’opérations exigeants en France et à l’étranger, en 2018  ce ne sont pas moins de 7000 jeunes Icaunais qui ont fait la démarche de venir frapper à la porte du CIRFA pour s’informer sur l’armée de Terre et il en ressort 84 nouvelles recrues qui ont signé un contrat.

Ce mardi 4 décembre 2018, le CIRFA de l’Yonne accueillait neuf garçons et une fille pour la signature de leur contrat d’engagement  dans l’armée de Terre. Océane a choisi de servir au 17° Régiment de Génie parachutiste de Montauban comme démineuse. Elle veut suivre les traces de son père ancien combattant parachutiste de l’armée de Terre. Guillaume pompier volontaire a choisi lui de servir à la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris comme pompier et Jacky qui après un bac en Sciences et Technologies de Laboratoire et un emploi comme serveur décide d’intégrer le 3° Régiment du Matériel à Vayres en Gironde comme maître de chien..

Tous rejoignent l’armée de terre pour y exercer un métier hors du commun qui suppose rigueur, enthousiasme, volonté, cohésion et respect.

  • Ces jeunes ont fait le choix de s’engager dans l’armée de terre, avec à la clé :
  • un métier
  • une formation continue
  • une première expérience professionnelle
  • des parcours valorisants
  • une reconversion en fin de contrat.

Avec un recrutement de sans qualification et jusqu’à Bac + 5, de tous horizons et tous cursus, l’armée de Terre est l’un des tous premiers partenaires des jeunes dans la bataille pour l’emploi et l’égalité des chances


Radyonne reçoit le CIRFA de l’Yonne au sein de l’émission « La Matinale »  

Une nouvelle recrue intègre l’Armée de Terre, on en parle dans « La Matinale » ce mercredi 28 novembre 2018.Le jeune François Armand  est venu accompagné de l’Adjudant Chef NIRLO chef du Centre d’Information et du Recrutement des Forces Armées d’Auxerre, pour nous expliquer le chemin parcouru et son intéressement à intégrer l’Armée de Terre.

François Armand  est âgé de 21 ans, il est originaire de l’Yonne et fils de militaire.  Il occupe une activité bénévole au sein de l’association « Les Centurions de France » sans oublier son implication  depuis une dizaine d’années dans l’association « France 40 » qui œuvre sur la reconstitution de faits militaires. Engagé à l’age de 18 ans, il a du défaire son contrat en 2016 suite à des problèmes familiaux. Aujourd’hui après avoir occupé un emploi comme ouvrier dans une usine et voulant retrouver l’univers de la famille militaire avec ses valeurs, respect, rigueur et cohésion, François Armand ne pouvait pas laisser passer l’opportunité de rejoindre les rangs d’un régiment, surtout quand notre Pays a besoin de renforcer sa protection et sa sécurité. C’est avec hédonisme qu’il se rapproche du CIRFA de l’Yonne en aout 2018 pour effectuer la démarche.

François Armand est aujourd’hui de nouveau engagé pour rejoindre le 12 e Régiment de Cuirassier basé à Olivet dans le Loiret. Il signe son contrat le 4 décembre pour ensuite débuter ses classes de préparation militaire d’une durée de 12 semaines.

Lors des cérémonies du centenaire de l’armistice de la guerre 14-18, les jeunes recrues de l’Armée de Terre comme François Armand ont été mises à l’honneur lors de la commémoration au monument aux morts du village de Gurgy.

L’adjudant-Chef Bruno NIRLO et Francois Armand

L’émission en Podcast


Le CIRFA de l’Yonne était l’invité de l’émission de la matinale du mercredi 31 octobre.

Alexandra 23 ans et Pierre 18 ans, sont aux portes de la période des classes de 12 semaine avant d’intégrer leurs régiments respectifs.  Afin de présenter leurs parcours et leurs choix d’intégrer l’Armée de Terre ils sont venus répondre aux questions de Léon  lors de l’émission « La Matinale ». Était également présent l’adjudant-chef NIRLO, responsable du recrutement militaire au sein du CIRFA de l’Yonne.

Pierre, adjudant-chef Nirlo et Alexandra

Le Podcast de l’émission


Le CIRFA de l’Yonne au micro de Radyonne.  

S’engager dans l’armée est une décision forte, à prendre en toute connaissance de cause. Alors pour éviter les engagements à la légère, pour permettre une vision claire du métier et pour donner la priorité aux plus motivés, l’armée possède un service spécifique de recrutement avec plusieurs bureau implantés sur le territoire dont celui d’Auxerre situé au 16 bis rue Faidherbe.   Le (Centre Informations et de Recrutement des Forces Armées) CIRFA de l’Yonne en la personne de l’adjudant-chef Bruno NIRLO accompagné de Tracy, une jeune militaire qui doit commencer ses 12 semaines de classes avant la fin de l’année, sont venu discuter du recrutement militaire au micro de l’émission « La Matinale » le jeudi 18 octobre.  

Tracy débute bientôt ses classes

Le Podcast de l’émission


Le CIRFA  informe les jeunes à Gurgy

Toujours pour mieux faire connaitre les métiers de l’Armée de terre aux jeunes, le CIRFA de l’Yonne a dans la foulé organisé une conférence informative au sein du foyer communal de Gurgy avec la présence de 6 jeunes nouveaux militaires venus répondre aux questions du jeune public et de leurs parents.

L’Adjudant chef Bruno NIRLO et l’Adjudant Loic VIEREN devant un public intéressé.

Une séance d’information en direction des jeunes réalisée  avec le soutien logistique de la municipalité et la présence des représentants du conseil municipal dont la mairesse, conseillère régionale, Aurélie BERGER. Une expérience qui sera suivie d’un parcours du combattant ouvert à tous, toujours organisé par le CIRFA de l’Yonne le 4 novembre prochain dans la salle des fêtes de la commune.

Aurelie BERGER (Maire de Gurgy) , l’Adjudant chef Bruno NIRLO et l’adjudant Loic VIEREN

Infos + :

L’armée de Terre recrute et forme 13.000 soldats, sur une centaine de spécialités très diverses : fantassin, pilote d’hélicoptère, secrétaire, RH, technicien radio… Certains métiers sont même très recherchés : métiers de la maintenance terrestre ou aéronautique, métiers de la logistique, informaticiens, cuisiniers… Si les futures recrues pourront choisir leur spécialité, toutes exerceront un seul et même métier avant tout, celui de soldat. Différentes durées de contrat sont proposés de 1, 3, 5, 8 ou 10 ans renouvelables.

Parmi ces 13.000 postes, l’armée de Terre recrute 1.400 sous-officiers. De niveau bac à bac +2, les sous-officiers sont des cadres de terrain qui exercent des responsabilités tant humaines que techniques dans de nombreux domaines d’activité.

Des formations qualifiantes et transposables

Chaque soldat est formé à sa spécialité et rémunéré, dès la signature du contrat. Puis il bénéficie d’une formation théorique et pratique continue. Les compétences (savoir-faire mais aussi savoir-être) acquises tout au long du temps de son contrat sont reconnues et appréciées dans le monde civil. Des diplômes sont délivrés dans diverses spécialités dont certains directement reconnus par l’État, sans demande d’équivalence.

Des possibilités réelles d’évolution.

Autre spécificité du métier de soldat : la possibilité d’évoluer, de se former et de changer de poste tout au long de sa carrière. A chaque étape de son parcours professionnel, il est possible de passer un examen pour accéder à un grade supérieur, de se former afin de monter en compétences dans sa spécialité ou de changer de spécialité, quel que soit le niveau d’études initial.


5 jeunes recrues pour un engagement

L’armée de terre s’engage auprès de ses recrues en terme de conditions de travail, d’évolution de carrière, de formation et de reconversion.

Bref, l’aventure mais pas l’incertitude.

Plus d’informations sur https://www.sengager.fr

Pour rencontrer nos conseillers en recrutement : https://www.sengager.fr/ou-nous-renco…

Pour nous rejoindre : https://www.sengager.fr/user/register

Nos réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/armeedeterre…

Instagram : https://www.instagram.com/armeedeterr…

Twitter : https://twitter.com/recrutementerre

Snapchat : s-engager89


Reader's opinions

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeRequired fields are marked *



Current track
Titre
Artist