Le CIRFA recrute

Publié par le 28 novembre 2018

Le Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées de l’Yonne (CIRFA) se félicite du bilan positif pour cette année 2018.

Alors que nos armées sont engagées sur des théâtres d’opérations exigeants en France et à l’étranger, en 2018  ce ne sont pas moins de 7000 jeunes Icaunais qui ont fait la démarche de venir frapper à la porte du CIRFA pour s’informer sur l’armée de Terre et il en ressort 84 nouvelles recrues qui ont signé un contrat.

Ce mardi 4 décembre 2018, le CIRFA de l’Yonne accueillait neuf garçons et une fille pour la signature de leur contrat d’engagement  dans l’armée de Terre. Océane a choisi de servir au 17° Régiment de Génie parachutiste de Montauban comme démineuse. Elle veut suivre les traces de son père ancien combattant parachutiste de l’armée de Terre. Guillaume pompier volontaire a choisi lui de servir à la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris comme pompier et Jacky qui après un bac en Sciences et Technologies de Laboratoire et un emploi comme serveur décide d’intégrer le 3° Régiment du Matériel à Vayres en Gironde comme maître de chien..

Tous rejoignent l’armée de terre pour y exercer un métier hors du commun qui suppose rigueur, enthousiasme, volonté, cohésion et respect.

Ces jeunes ont fait le choix de s’engager dans l’armée de terre, avec à la clé :

  • un métier,
  • une formation continue,
  • une première expérience professionnelle,
  • des parcours valorisants,
  • une reconversion en fin de contrat.

Avec un recrutement de sans qualification et jusqu’à Bac + 5, de tous horizons et tous cursus, l’armée de Terre est l’un des tous premiers partenaires des jeunes dans la bataille pour l’emploi et l’égalité des chances

.

&&&&&&&&&&&&&&&

Radyonne reçoit le CIRFA de l’Yonne au sein de l’émission « La Matinale »  

Une nouvelle recrue intègre l’Armée de Terre, on en parle dans « La Matinale » ce mercredi 28 novembre 2018.

Le jeune François Armand  est venu accompagné de l’Adjudant Chef NIRLO chef du Centre d’Information et du Recrutement des Forces Armées d’Auxerre, pour nous expliquer le chemin parcouru et son intéressement à intégrer l’Armée de Terre.

François Armand  est âgé de 21 ans, il est originaire de l’Yonne et fils de militaire.  Il occupe une activité bénévole au sein de l’association « Les Centurions de France » sans oublier son implication  depuis une dizaine d’années dans l’association « France 40 » qui œuvre sur la reconstitution de faits militaires. Engagé à l’age de 18 ans, il a du défaire son contrat en 2016 suite à des problèmes familiaux. Aujourd’hui après avoir occupé un emploi comme ouvrier dans une usine et voulant retrouver l’univers de la famille militaire avec ses valeurs, respect, rigueur et cohésion, François Armand ne pouvait pas laisser passer l’opportunité de rejoindre les rangs d’un régiment, surtout quand notre Pays a besoin de renforcer sa protection et sa sécurité. C’est avec hédonisme qu’il se rapproche du CIRFA de l’Yonne en aout 2018 pour effectuer la démarche.

François Armand est aujourd’hui de nouveau engagé pour rejoindre le 12 e Régiment de Cuirassier basé à Olivet dans le Loiret. Il signe son contrat le 4 décembre pour ensuite débuter ses classes de préparation militaire d’une durée de 12 semaines.

Lors des cérémonies du centenaire de l’armistice de la guerre 14-18, les jeunes recrues de l’Armée de Terre comme François Armand ont été mises à l’honneur lors de la commémoration au monument aux morts du village de Gurgy.

 

L’adjudant-Chef Bruno NIRLO et Francois Armand

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&

 

Le CIRFA de l’Yonne était l’invité de l’émission de la matinale du mercredi 31 octobre.

Alexandra 23 ans et Pierre 18 ans, sont aux portes de la période des classes de 12 semaine avant d’intégrer leurs régiments respectifs.  Afin de présenter leurs parcours et leurs choix d’intégrer l’Armée de Terre ils sont venus répondre aux questions de Léon  lors de l’émission « La Matinale ». Était également présent l’adjudant-chef NIRLO, responsable du recrutement militaire au sein du CIRFA de l’Yonne.

Pierre, adjudant-chef Nirlo et Alexandra

 

Le Podcast de l’émission

 

&&&&&&&&&&&&&&&

Le CIRFA de l’Yonne au micro de Radyonne.
S’engager dans l’armée est une décision forte, à prendre en toute connaissance de cause. Alors pour éviter les engagements à la légère, pour permettre une vision claire du métier et pour donner la priorité aux plus motivés, l’armée possède un service spécifique de recrutement avec plusieurs bureau implantés sur le territoire dont celui d’Auxerre situé au 16 bis rue Faidherbe.
Le (Centre Informations et de Recrutement des Forces Armées) CIRFA de l’Yonne en la personne de l’adjudant-chef Bruno NIRLO accompagné de Tracy, une jeune militaire qui doit commencer ses 12 semaines de classes avant la fin de l’année, sont venu discuter du recrutement militaire au micro de l’émission « La Matinale » le jeudi 18 octobre.

Tracy débute bientôt ses classes

Le Podcast de l’émission

 

&&&&&&&&&&&&&&&

Le CIRFA  informe les jeunes à Gurgy

Toujours pour mieux faire connaitre les métiers de l’Armée de terre aux jeunes, le CIRFA de l’Yonne a dans la foulé organisé une conférence informative au sein du foyer communal de Gurgy avec la présence de 6 jeunes nouveaux militaires venus répondre aux questions du jeune public et de leurs parents.

L’Adjudant chef Bruno NIRLO et l’Adjudant Loic VIEREN devant un public intéressé.

Une séance d’information en direction des jeunes réalisée  avec le soutien logistique de la municipalité et la présence des représentants du conseil municipal dont la mairesse, conseillère régionale, Aurélie BERGER. Une expérience qui sera suivie d’un parcours du combattant ouvert à tous, toujours organisé par le CIRFA de l’Yonne le 4 novembre prochain dans la salle des fêtes de la commune.

Aurelie BERGER (Maire de Gurgy) , l’Adjudant chef Bruno NIRLO et l’adjudant Loic VIEREN

Infos + :

L’armée de Terre recrute et forme 13.000 soldats, sur une centaine de spécialités très diverses : fantassin, pilote d’hélicoptère, secrétaire, RH, technicien radio… Certains métiers sont même très recherchés : métiers de la maintenance terrestre ou aéronautique, métiers de la logistique, informaticiens, cuisiniers… Si les futures recrues pourront choisir leur spécialité, toutes exerceront un seul et même métier avant tout, celui de soldat. Différentes durées de contrat sont proposés de 1, 3, 5, 8 ou 10 ans renouvelables.

Parmi ces 13.000 postes, l’armée de Terre recrute 1.400 sous-officiers. De niveau bac à bac +2, les sous-officiers sont des cadres de terrain qui exercent des responsabilités tant humaines que techniques dans de nombreux domaines d’activité.

Des formations qualifiantes et transposables

Chaque soldat est formé à sa spécialité et rémunéré, dès la signature du contrat. Puis il bénéficie d’une formation théorique et pratique continue. Les compétences (savoir-faire mais aussi savoir-être) acquises tout au long du temps de son contrat sont reconnues et appréciées dans le monde civil. Des diplômes sont délivrés dans diverses spécialités dont certains directement reconnus par l’État, sans demande d’équivalence.

Des possibilités réelles d’évolution.

Autre spécificité du métier de soldat : la possibilité d’évoluer, de se former et de changer de poste tout au long de sa carrière. A chaque étape de son parcours professionnel, il est possible de passer un examen pour accéder à un grade supérieur, de se former afin de monter en compétences dans sa spécialité ou de changer de spécialité, quel que soit le niveau d’études initial.

 

Infos Sur Internet http://sengager.fr

 

…………Ce n’est pas le diplôme qui fait le soldat, mais ce qu’il est capable de faire………….


Reader's opinions

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeRequired fields are marked *



Continuer à lire

Current track
Titre
Artist